La communication

Comme chef de patrouille,
tu sers à la fois de relais entre l’équipe d’animation et ta patrouille,
de coordonnateur entre les membres de ta patrouille
et de courroie de transmission avec le Conseil des chefs.

Pour accomplir ces différents rôles, tu te trouves dans différentes positions,
dans lesquelles tu as différentes choses à communiquer.

Tu dois parvenir à le faire efficacement, sans perdre l’intérêt de tes patrouillards
et en t’assurant de t’être fait comprendre.

1. Donner de l’information
Une grande partie de ton rôle de chef de patrouille
est de donner de l’information aux autres membres de la patrouille.

Comment le faire sans devenir endormant, moralisateur ou t’éparpiller dans
 Assure-toi de bien cibler le message que tu veux passer.
La capacité d’attention d’une personne est limitée, donc concentre-toi sur un message à la fois.
Pour aider à organiser ce que tu veux dire, tu peux prendre quelques notes avant.

 Rassemble les membres de ta patrouille dans un endroit où il y a peu de distractions.
Ils pourront ainsi se concentrer sur ce que tu as à leur dire.

 Insiste sur les points importants.
Tu pourrais même les noter sur un tableau ou les afficher à l’aide d’un projecteur.

 N’oublie pas que tu n’es pas seul.
Le ou la responsable de la mémoire de la patrouille peut ainsi prendre des notes,
qui vous serviront à vous souvenir de ce qui a été dit
et des engagements que chacun a pris lors de la rencontre.

2. Recevoir de l’information
Communiquer, c’est aussi écouter.
Tu as, comme chef de patrouille,
à prêter attention à ce que tes patrouillards ont à dire
et à ce qu’ils pensent des idées dont vous discutez.

Lorsque tu es au Conseil des chefs ou à la Haute-Patrouille,
tu dois aussi retenir une certaine quantité d’informations,
parfois pour retransmettre à ta patrouille.
Comment ne pas te perdre à travers tout cela?

 Prends des notes lorsque cela est nécessaire.
Au Conseil des chefs,
note les dates et heures des activités de troupe,
afin de pouvoir les transmettre à ta patrouille.

 N’hésite pas à poser des questions
lorsque tu n’es pas sûr d’avoir compris quelque chose.
Si tu ne comprends pas quelque chose,
il est fort probable que quelqu’un d’autre ne l’ait pas compris.

 Lorsque quelqu’un parle, sois attentif.
C’est une question de respect.

La résolution de problèmes
Ta patrouille pouvant accueillir jusqu’à huit personnes d’âges différents,
amenées à collaborer ensemble sur de longues périodes,
il est fort possible que des conflits émergent de temps à autres.

Comment faire pour que ces différends ne viennent pas ruiner votre esprit de patrouille?

Les moments de gestion de crise sont ceux où les autres membres de ta patrouille
t’observent le plus afin de voir comment tu gères la pression,
si tu es juste, bref, si tu es un bon leader.

Voici quelques conseils qui peuvent t’être utile lors-qu’une situation délicate se présente.

 Tu devrais toujours isoler le ou les individus à la source du problème pour faire une intervention
– tout en restant à distance de vue de la patrouille.
Une intervention en plein groupe a rarement autant d’impact qu’une discussion privée.

 Reste toujours calme et structure bien ton intervention.
Il est inutile de t’énerver si tu n’as pas un message clair à faire passer.

 Pose des questions à la ou aux personnes qui sont à la source du problème.
Elles seront probablement elles-mêmes en mesure de réaliser leur problème d’attitude
et de trouver des pistes de solutions pour le corriger.

Certains comportements inappropriés comme l’intimidation,
le harcèlement, le vandalisme, le vol ou autres n’ont pas leur place dans le scoutisme
et ne devraient pas être tolérés.
Si tu crois qu’un membre de ta patrouille met sa propre sécurité
ou celle des autres en danger,
tu devrais immédiatement en parler à l’équipe d’animation.

Print Friendly